10 Conseils de pro pour réussir le crowdfunding de votre livre

Laure Lapègue, romancière et conseillère en communication sur booknseries.fr nous livre ses conseils de pro pour réussir votre crowdfunding .

Le fauteuil de César par Laure Lapègue

Tout d’abord rappelons ce qu’est le crowdfunding et en quoi il consiste. Le crowdfunding ou financement collaboratif est une technique consistant à fédérer un public (foule=crowd en anglais) autour d’un projet afin de le faire financer par ce dernier.  La plupart du temps, le projet passe par une plateforme web spécialisée qui guide le porteur de projet et se rémunère sur ce dernier s’il aboutit.

Pourquoi ce mode de financement est-il intéressant pour un auteur ?

Parce qu’il permet à l’auteur, d’une part de tester l’intérêt du public pour son livre et, d’autre part, d’en financer la fabrication ou sa promotion .

Mais venons en au fait ! Voici quelques conseils importants avant de vous lancer dans un crowdfunding :

  1. Avoir un projet clair ! – Prévente, édition, événement… Il faut clarifier votre promesse et être honnête avec votre public. S’il s’agit de prévendre un simple roman, dites-le.  La demande de financement peut aussi être motivée par un coût de production élevé (dans le cas d’une BD ou d’un livre photo par exemple).
  2. Bien pitcher votre livre – Votre livre doit être présenté sous un angle original et attrayant. Pourquoi l’avez vous écrit, qu’est ce qui le rend unique ?  Il ne s’agit pas seulement de raconter votre histoire mais de faire rêver ! Il faut embarquer votre public derrière vous ! Pensez à tout ce qui peut donner envie d’en lire plus : fiches  personnages, lieu de l’action, références …
  3. Utiliser des visuels de bonne qualité – Qu’ils soient de vous ou de votre livre, ne négligez pas les visuels ! Vous êtes en train de demander de l’argent à des inconnus, il est important de vous montrer sous votre meilleur jour ! Sans aller jusqu’au teaser ou au shooting de pro, choisissez des images en haute définition et un joli portrait !
  4. Choisir des récompenses qui font plaisir – Les personnes qui supportent votre projet  n’attendent pas forcément un cadeau, mais elles ont besoin de se sentir impliquées. Si vous faites de la prévente, alors les lots seront principalement des livres.  Mais vous pouvez aussi prévoir des goodies (petits cadeaux). Dans tous les cas, pensez à personnaliser certaines de vos récompenses (invitation à une soirée, dédicaces,  mention spéciale, carte de remerciement…)
  5. Choisir la bonne plateforme  de crowdfunding – Les plateformes de financement participatif  se multiplient et se spécialisent. Dans le cas de la publication d’un livre, Ulule ou kisskissbankbank  sont les plus adaptées, car spécialisées dans les projets créatifs et, pour beaucoup, francophones.
  6. Faire une campagne courte – Même si les sites autorisent de plus longues campagnes,  mieux vaut limiter un crowdfunding à une quarantaine de jours. D’une part, animer une campagne de crowdfunding demande beaucoup d’énergie. D’autre part, il est assez naturel de retarder la date de sa contribution lorsque l’on sait que l’on a le temps… Une campagne courte est toujours plus dynamique !
  7. Trier ses contacts – Avant de commencer à solliciter vos connaissances, triez-les afin de les adresser de façon personnalisée et dans l’ordre, du cercle le plus proche au plus éloigné. Commencez par solliciter votre famille, puis vos amis proches, votre réseau, vos connaissances… Il est important d’avoir mobilisé les plus motivés en début de campagne pour bien démarrer le crowdfunding !
  8. Utiliser les mails ! – Une fois vos contacts triés, utilisez  un mailing personnalisé pour informer vos bases de contact et leur faire connaître votre projet. Sans oublier que tout le monde (notamment les membres de votre famille)  ne vous  suit pas sur les réseaux sociaux et ne sais pas que vous faites un crowdfunding !
  9. Faire une campagne de comm’ en ligne – Les réseaux socaiux sont un excellent moyen de donner de la visibilité à votre crowdfunding et de tester l’intérêt d’un public plus large pour vos écrits. Prévoyez à l’avance des animations pour attirer l’attention sur votre projet !
  10. Et bien sûr tenez vos donateurs informés de la progression de votre campagne  !!!

Alors ? Prêt à vous lancer dans le crowdfunding ?

Ou peut être avez vous d’avoir besoin de faire le point sur votre communication ? N’hésitez pas à les poser ici ou à me contacter via la page de Services de marketing professionnels de Lulu.

 

 

 

Suivez-nous et partagez :

Créer une couverture de livre qui attire les lecteurs

Cet article est un article invité d’Olivier Morel, du blog Publier son Livre

Imaginez comme il serait difficile de choisir un livre sur internet si tous avaient la même couverture simple et sans mise en forme … Vous liriez peut-être la description de chacun des livres, ou alors choisiriez au hasard.

Il n’est pas facile de faire la différence entre deux bonnes couvertures. En revanche, souvenez-vous de votre dernière recherche sur les boutiques en ligne. Vous avez très probablement éliminé d’office et en un clin d’œil les titres qui avaient une couverture négligée, peu inspirante ou complètement confuse. Tous ces livres n’avaient aucune chance face à vous. Et tous les lecteurs réagissent comme cela.

L’objectif est donc de faire ressortir votre couverture parmi les autres. Concevoir une bonne couverture, c’est être un fin psychologue, car les couvertures véhiculent des sentiments, elles éveillent vos sens. Et c’est également un bon « marketeur », en faisant appel aux réels désirs ou pensées de vos lecteurs.

Par ailleurs, dans le monde de l’internet et particulièrement des tablettes et du mobile, la couverture prend encore plus d’importance. La taille des écrans étant petite, la visibilité de la couverture est proportionnellement moindre. Créer une couverture qui sorte du lot quand bien même elle soit au format timbre-poste est un beau défi.

Une couverture doit avoir un certain nombre de qualités, et doit éviter tout autant de défauts. Nous allons les passer en revue, en prenant beaucoup d’exemples, et de contre-exemples.

Qu’est ce qui fait qu’une couverture se distingue parmi les autres ?

Pour remplir sa mission, la couverture doit véhiculer des sentiments, qui feront entrer le lecteur en communion avec elle. Ces sentiments sont parfois contradictoires, et c’est tout là l’art de la conception d’une couverture.

La confiance

A la vue de la couverture, il ne doit y avoir aucun doute : le lecteur doit être déjà pris dans l’histoire ou dans le sujet. Une couverture, c’est comme une première page, un début d’introduction. Vous avez vu la couverture, et vous faites confiance au livre pour vous emmener plus loin.

Un élément qui donne confiance : la taille du nom de l’auteur. Aucun auteur best-seller ne place son nom en tout petit dans un coin. Il le place en gros en haut ou en bas. Certes, le nom de l’auteur fait vendre. Mais placer un nom en gros, même inconnu, c’est assurer au public que l’auteur n’a pas peur de se mettre en avant, que le livre est de qualité et qu’il veut le faire savoir. Regardez les best-sellers des maisons d’éditions ou des auteurs qui ont réussi à trouver un éditeur.

La proximité

Choisir un livre avec une couverture, c’est comme avoir un coup de foudre. Il y a des personnes à qui l’on a envie de donner sa confiance immédiatement. On se sent proche d’elles. Le même sentiment de proximité doit être donné par une couverture.

La compréhension du message

Une couverture réussie provoque un sentiment de satisfaction. Le lecteur se dit « je comprends de quoi on va me parler ».  La couverture doit communiquer exactement ce que l’on veut, et ce en un instant.

La curiosité

La couverture est un appel. Le lecteur est désireux d’y répondre. Vous avez créé du suspens.

En fait, la couverture doit véhiculer un mystère. Elle doit amener à se poser des questions. Pour un livre de non-fiction, la question devra être « Mais comment est-ce possible de réaliser une telle chose ?! ». Pour un livre de fiction, la question sera plutôt « Que diable arrive-t-il à ce personnage sur la couverture » ou « Pourquoi l’atmosphère semble-t-elle si sombre ? ».

Le rapprochement des valeurs

Un lecteur choisira un livre parce qu’il lui parle. Soit c’est quelqu’un de très rationnel et il choisira le livre car il comprend le message, soit il s’agit d’une personne sensible et elle choisira le livre car la couverture lui a donné le sentiment d’une proximité dans le système de valeurs. « Oui, ce livre parle de ce que je suis et de ce qui m’est important ». Et cela est vrai quel que soit le type de livre.

La qualité

Enfin, la couverture doit refléter la qualité. Une couverture bâclée, et c’est toute la qualité du livre qui est mise en doute. On se demandera forcément si le livre a été écrit comme la couverture a été réalisée, c’est-à-dire trop rapidement.

Trouver l’inspiration

Une couverture est une œuvre de l’esprit. Elle a plusieurs origines :

  • Votre culture personnelle et vos goûts
  • L’influence de votre environnement, des films, livres ou scènes de la vie qui vous ont inspiré pour écrire ce livre.
  • Les couvertures de vos concurrents et des best-sellers de votre catégorie
  • Vos biais intellectuels sur l’idée que vous vous faites de votre couverture

Ces trois sources prennent leur origine dans la vie réelle, dans votre quotidien. C’est dans celles-ci qu’il faut puiser si vous êtes en panne d’inspiration pour créer votre couverture. Tout comme vous puisez dedans quand vous rédigez des lignes.

Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de noter au fur et à mesure vos idées et sources d’inspirations, et d’y revenir le jour où vous décidez de vous plonger dans votre couverture.

Qu’est ce qui fait une bonne couverture de livre ?

Nous avons vu les valeurs et sentiments communiqués par une bonne couverture. Mais cela vous parait peut-être abstrait.

Une couverture est constituée d’un ensemble de détails : les photos, le texte, les couleurs, la police, la taille des caractères … C’est la combinaison de tous ces paramètres qui créé une couverture qui fait vendre.

  • On comprend le thème et le sujet au premier coup d’œil
  • Une police lisible et éclatante
  • Une photo proprement mise en forme et retouchée
  • Un titre visible
  • Des couleurs qui attirent l’œil mais restent élégante
  • Des visuels qui intriguent

Cet article est un article invité d’Olivier Morel, du blog Publier son Livre, dédié à l’auto-édition

 

 

 

 

Suivez-nous et partagez :

Rencontre avec Audrey Jason

Audrey Jason, auteure Lulu.com

Aujourd’hui, nous vous proposons une belle rencontre avec Audrey Jason, auteure auto-éditée sur Lulu.com.

Originaire de la Guadeloupe (île française d’Outre-Mer), Audrey Jason possède un Master en anglais. Inspirée par une magnifique expérience d’éveil et d’initiation ludique en français en Angleterre, elle réalise depuis 2009 des ateliers ludiques d’éveil et d’initiation en anglais pour les enfants à partir de 2 ans en Guadeloupe. Chemin faisant, elle a créé en 2013, Ti Sweety, afin de diversifier mon activité. Ti Sweety est une « world » trotteuse Antillo-Guyanaise. Elle est l’héroïne d’une série de livres ludiques en français à orientation anglophone pour les enfants de 0-10 ans.

Son projet consiste à écrire des supports ludiques d’éveil et d’initiation à l’anglais qui privilégient les 3 sens (vue, ouïe et toucher) et la diversité anglophone (îles et pays) avec comme héroïne, Ti Sweety.

Ti Sweety à la Barbade

« Ti Sweety à la Barbade », auto-édité sur le site Lulu.com est le premier support écrit et le premier duo aventures et création de la collection Ti Sweety. Ce premier numéro raconte les aventures de Ti Sweety qui rejoint son ami Barbadien, Ti Coco, sur l’île de la Barbade, afin de vivre des aventures amusantes, parler anglais et découvrir la culture anglophone de l’île.   « Ti Sweety à la Barbade », c’est 3 LIVRES EN 1 : 1 livre d’histoire, 1 cahier d’activités et 1 carnet de coloriage accompagnés d’un audio facilitateur de lecture des passages en anglais réalisé par une anglophone native de la Caraïbe et  téléchargeable gratuitement. Les images sont réalisées par Tony Vivien.

Pourquoi avez-vous choisi Lulu.com pour vous auto-éditer ?

De nombreuses raisons m’ont fait choisir Lulu.com. Tout d’abord, je garde le contrôle total sur mon livre et son prix de vente. En choisissant mon propre prix de vente, je choisis mon bénéfice. Ensuite, Lulu.com n’impose aucune exclusivité, ce qui me permet de profiter d’autres canaux de vente si je le souhaite et mon livre n’est pas sujet à un comité de lecture qui décide si mon livre peut être publié ou pas. Lulu.com me donne toute la liberté que je recherche. Grâce à Lulu.com, je  bénéficie aussi d’une impression d’une qualité qui dépasse mes attentes. Lulu.com m’a également permis une belle rencontre avec Laure Lapègue de Book’n series, une professionnelle hors pair de la communication et de la promotion.

A ce jour la collection Ti Sweety contient un seul livre « Ti Sweety à la Barbade » disponible depuis le 15 Novembre 2017 sur lulu.com. Par la suite, Audrey enrichira la collection Ti Sweety avec de nouvelles aventures dans les îles et pays anglophones ainsi que des cahiers d’activités, des imagiers et des guides ludiques pour assurer en anglais durant l’année scolaire

Les livres d’Audrey Jason publiés sur Lulu.com

Ti Sweety à la Barbade

Connectez-vous avec Audrey Jason sur les réseaux sociaux :

Page Focus sur l’auteur d’Audrey Jason
Son site web : https://www.tisweety.com/
Rejoignez le groupe de La Team Ti Sweety sur Facebook
Suivez Audrey Jason sur Twitter: @AudreyJASON971
Suivez Ti Sweety sur Instagram : https://www.instagram.com/ti_sweety/

Suivez-nous et partagez :

Auteurs : 13 méthodes pour écrire plus, plus rapidement et être plus productif ; ou comment réussir le NaNoWriMo


Cet article est un article invité, d’Olivier Morel, du blog
http://publiersonlivre.fr, dédié à la promotion de son livre.

« Ecrire 5 000 mots par heure », tel est le saint graal promis par de nombreux blogueurs ou coachs américains à leurs clients. Ceux qui écrivent de manière intensive ou ont déjà achevé un roman savent à quel point cet objectif est ambitieux. Loin de vouloir prétendre à de tels résultats, j’ai développé un certain nombre de méthodes, qui permettent d’écrire plus rapidement.

Sur mon blog de conseils pour promouvoir son livre, je reçois très régulièrement des e-mails d’auteurs qui me disent que leur souci principal est « le manque de temps ». Sous-entendu, « si j’écrivais plus vite, j’aurais plus de temps, donc in fine, j’écrirais plus ».

Je suis convaincu depuis longtemps que le secret pour écrire plus rapidement repose sur deux grands ensembles : la discipline et la motivation. Passons en revue 13 méthodes, qui devraient vous aider à accélérer.

  1. Planifier son temps d’écriture
    Je vois souvent une contradiction dans la manière dont les auteurs placent l’écriture dans leur vie : alors que l’écriture d’un livre est un objectif qu’ils ont chevillé au corps et qui contribue à donner du sens à leur vie, trop d’auteurs laissent l’écriture pour les moments libres dans leurs agendas, et là planifie en dernier. Pourtant, l’écriture ne doit pas passer en dernier. Dans votre agenda, les plages d’écriture doivent être prioritaires, fixées à l’avance, et ne peuvent être déplacées que sous certains prétextes importants (santé, famille …).Supprimer sa séance d’écriture parce que l’on a envie de se promener ou parce qu’une amie propose de vous téléphoner est une mauvaise pratique. L’auteur productif doit faire preuve de rigueur et respecter l’agenda qu’il s’est fixé. Oui, parfois ce sera difficile, mais c’est cette détermination, comme la désigne Bernard Werber dans son article de conseil aux écrivains.
  2. Eviter toute distraction
    Un des ennemis les plus féroces de l’auteur est la distraction. Un petit coup d’œil aux journaux en ligne, une réponse à un e-mail qui vient de tomber, un appel impromptu … et la séance d’écriture est interrompue plusieurs fois, et finalement raccourcie.Lorsque l’on démarre sa séance d’écriture, il faut fermer tous les onglets de son navigateur internet, placer son téléphone sur silencieux dans une autre pièce. Bref, il faut s’isoler et être entièrement à ce que l’on fait. Souvenez-vous quand vous étiez étudiant et que vous deviez absolument réviser un examen. Vous saviez alors vous concentrer pleinement.De même, il faut savoir évacuer toutes pensées ou idées qui distraient notre esprit et nous éloignent de notre livre. Si vous avez besoin d’une séance de méditation avant de vous mettre à écrire, faites-le !
  3. Apprendre des techniques pour écrire plus vite au clavier
    Pour améliorer sa vitesse d’écriture au clavier, plusieurs choses sont importantes :• Taper sans regarder son clavier. C’est assez facile avec quelques heures d’entrainement. La plupart des auteurs maîtrisent déjà cette technique
    • Changer de clavier, pour un clavier optimisé. Sur les claviers comme http://bepo.fr/wiki/Accueil, les lettres les plus fréquentes sont placées sur la rangée de repos, les voyelles sont sous la main gauche, pour augmenter l’alternance des mains, les () {} «» [] <> “” ‘’ sont placés à côté par paires, pour les taper plus rapidement.
    • L’utilisation permanente d’une souris est absolument indispensable. Le touch pad des ordinateurs permettant de gérer le pointeur est toujours moins précis et moins maniable que la souris. Toutes les études de productivités ont prouvé que la souris était l’outil le plus rapide.
  4. Organiser son temps d’écriture
    Ça y est, vous êtes assis à votre table, prêts à travailler. Vous allez démarrer. Mais par quoi ? Quel est le but de la séance d’aujourd’hui ?Essayer d’écrire son livre d’une traite de A à Z est un objectif irréalisable. Tous les auteurs passent par un brouillon, raturent des notes et recommencent. Je recommande d’avoir toujours un carnet sur soi, dans lequel on note tout ce qui nous passe par la tête. C’est un premier travail, qui permet d’aborder chaque séance d’écriture avec quelque chose de concret à ajouter à son manuscrit.
  5. Utiliser le bon outil pour rédiger
    Les performances réalisées par les auteurs avec les outils d’écriture sont très personnelles, et il est difficile de tirer une règle générale. Il est possible de consulter un comparatif des outils d’écriture sur le blog publier son livre.Personnellement, j’utilise toujours Word, dont la simplicité me convient. Les codes couleurs sont simples à utiliser, la mise en page est « grandeur nature », c’est-à-dire fidèle au rendu du livre, le système de notes de bas de page est efficace, et les fichiers sont très légers.A vous d’essayer les outils et de choisir le vôtre.
  6. Structurer le plus précisément possible, pour écrire plus vite
    Une des leçons que beaucoup d’auteurs tirent du NaNoWriMo, est qu’une histoire a une structure, et que si l’on commence par construire cette structure, alors la rédaction va beaucoup plus rapidement. Il faut apprendre ce que sont les scènes et les plans, dans des livres d’écriture, ou dans des ateliers spécialisés.
  7. Faire des pauses fréquentes
    Plusieurs études de recherche scientifique ont prouvé que le temps maximal de travail à haute concentration était de 50 minutes. Cela signifie qu’après une séance d’écriture de 50 minutes, il est nécessaire de faire une pause de 10 minutes.Mais attention, une pause ce n’est pas d’aller surfer sur d’autres sites ou d’écrire un e-mail. Pour pause efficace est une pause active : on se lève de sa chaise, on pratique une activité manuelle physique, on se change de l’écran et on se vide la tête. Une pause n’a pas besoin d’être longue, mais elle doit être intense.
  8. Avoir un objectif à chaque session d’écriture et être attentif à l’heure
    Il faut se fixer un objectif chiffré à chaque séance d’écriture. Que ce soit 1000 mots, une page, finir le brouillon du chapitre, finir une partie de l’intrigue, il faut fixé quelque chose de concret. Trop d’auteurs rêvassent sur leur manuscrit, et ne sont pas concentrés sur l’objectif.Seuls les objectifs concrets peuvent motiver suffisamment.
  9. S’alimenter comme un champion
    Voilà un conseil que l’on lit rarement, et pourtant, j’y crois beaucoup. Ecrire de manière productive est un effort intense. Cela consomme de l’énergie. Pour être au top, il faut s’alimenter correctement et énergétiquement avant et après l’effort.Voyez votre séance d’écriture comme une séance de sport intellectuel, et consommez des boissons énergétiques et barres céréalières.
  10. Avoir une routine et des habitudes
    Il est plus facile de s’astreindre et de respecter les séances d’écriture, lorsque celles-ci deviennent une routine. Les activités routinières mettent notre esprit de distraction en sommeil, et il nous semble absolument évident de respecter l’activité fixée.
  11. Se récompenser
    Il est plus facile de se motiver lorsque l’on se promet une récompense. Cela peut-être une gourmandise après chaque séance, ou un petit cadeau que l’on s’offre après avoir achevé son manuscrit. L’essentiel est de trouver ce qui nous fait avancer et nous motive.
  12. Faire en sorte que l’on attende de vous un résultat
    Les auteurs qui ont des lecteurs qui les suivent sur Facebook ou sur leur blog sont plus enclins à se motiver. Pourquoi ? Parce qu’ils ont prévenu leurs fans qu’ils préparaient un nouveau livre, et ceux-ci attendent ! Si vous vous essayez à cette technique, vous recevrez très vite des commentaires ou e-mails de lecteurs qui vous demanderont de les tenir au courant de votre avancée. Cela aide à terminer son livre, garantie !L’autre méthode, c’est d’informer les lecteurs de chacun de vous sous-objectifs : chapitre à terminer, relecture à faire. Je vous garantit que ce partage des micro-objectifs vous obligera à avancer.
  13. Mettre de côté ce qui ne vous passionne pas
    On ne fait bien que ce qui nous passionne vraiment, c’est la clé des auteurs qui réussissent. L’auteur doit fuir à tout prix la procrastination, et pour cela, il doit savoir mettre de côté ce qu’il ne « sent pas bien ». Un passage sur lequel vous trainez ? Une recherche d’information qui n’en finit pas ? Un chapitre dont vous repoussez toujours la rédaction ?C’est le signe que cette partie ne vous passionne pas. Dans ce cas, la solution la plus efficace est de changer le sujet ou l’histoire, et de réécrire quelque chose avec lequel vous êtes plus à l’aise.

Pour plus d’information sur NaNoWriMo, rendez-vous sur ce site.

Suivez-nous et partagez :

Lulu peut être votre partenaire commercial

Comme vous le savez, Lulu est la plateforme de choix pour l’impression à la demande et l’auto-édition depuis 2002.

Pourtant il y a une idée reçue que nous rencontrons de temps en temps. Quand on entend les mots « auto-édition », « édition indépendante » ou « impression à la demande », on s’imagine un auteur tendu, courbé au-dessus de son ordinateur tapant son prochain chef d’œuvre. Bien que cette conception soit courante, elle n’est pas complètement vraie.

L’idée que l’auto-édition est réservée aux auteurs de fiction est toute simplement fausse. Nous avons besoin de livres pour toutes sortes de raisons. Les livres sont utiles pour toute personne qui veut partager son savoir et rendre des informations accessible à tout le monde. Les auteurs ne sont pas que des conteurs d’histoire. Ils sont aussi entrepreneurs, experts, éducateurs, entraîneurs, voyageurs, cuisiniers, artistes, animateurs, journalistes, etc.

Lulu est plus qu’un éditeur pour auteurs de fiction. Nous sommes un partenaire pour l’impression, prêt à supporter votre activité professionnelle, qu’elle soit large ou pas, avec tous vos besoins d’impression.

Que vous soyez propriétaire d’une entreprise ou travaillez dans le domaine des ressources humaines ou soyez un entrepreneur motivé ou un conférencier, par exemple, ou si vous avez des informations à partager pour faire avancer votre carrière ou pour mieux faire tourner votre entreprise, nous sommes prêts à devenir votre partenaire.

Voici un exemple : Imaginez que vous avez inventé un produit. C’est une vieille idée avec une nouvelle approche que vous savez va plaire aux usagers du produit existant. Vous avez identifié un marché pour ce produit et faites la transition de développeur en entrepreneur. Vous allez mettre ce produit en vente et, pendant la période précédant l’entrée sur le marché, vous avez besoin de rédiger les instructions. Vos clients seront déçus si, après avoir reçu votre produit, ils ne savent pas comment le faire fonctionner.

Mais les manuels d’instructions coûtent chers. Si vous choisissez une méthode d’impression traditionnelle, vous devez acheter une grosse quantité minimum de manuels et les faire ajouter à l’intérieur de l’emballage du produit. Non seulement cela accroît le coût de production, mais vous aurez un manuel d’instructions qui ne pourra être mis à jour qu’en commandant un autre tirage d’impression envoyant le tirage initial au recyclage.

Et si vous pouviez rendre votre manuel disponible à vos clients sans avoir à l’inclure à l’emballage ? Les clients qui ont besoin ou veulent acheter le manuel peuvent le commander (en version numérique aussi si vous le souhaitez). Vous passez d’un investissement substantiel (créer, puis faire imprimer le manuel et le faire ajouter à l’emballage) à un investissement minime (créer le fichier du manuel). En fait, des auteurs le font déjà :

Raymarine UK Limited – Page focus sur l’auteur

Raymarine crée et vend des produits électroniques marins à des fins variées dans le domaine nautique. Leurs produits électroniques requièrent une installation et formation pour les utiliser correctement. Plutôt que d’investir dans les manuels imprimés à l’avance, Raymarine vend ses manuels dans la boutique Lulu où les utilisateurs qui en ont besoin peuvent le faire imprimer pour l’obtenir.

Les manuels d’instructions sont aussi importants pour les usages internes. Est-ce que votre entreprise a besoin d’un manuel de formation ? Imaginez que vous pouvez mettre à jour votre manuel régulièrement et facilement et faire imprimer la version la plus récente pour vos nouveaux employés. Imaginez les économies que vous pouvez faire comme ça au lieu de stocker un grand nombre de manuels qui deviennent obsolètes.

Nos outils d’impression à la demande permettent à Lulu d’être un moyen adaptable et rapide d’imprimer uniquement ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. Voici quelques exemples de livres utiles pour des entreprises :

Manuel d’instructions
Formation interne
Rapport
Publicité
Catalogue
Manuel scolaire
Agenda

Depuis des années, Lulu a été un partenaire fiable pour les professionnels et les entreprises pour toutes sortes de besoin d’impression. Nous sommes prêts à vous aider et à aider votre entreprise en vous fournissant des produits imprimés faciles à utiliser, rapides, abordables et de haute qualité.

Suivez-nous et partagez :