Shop

Le Chant de Yohel. Tome 2 : Arnétar

eBook (PDF), 399 Pages
This item has not been rated yet
Price: $12.44
Après un séjour sur Héliande où il est guidé par le chant divin de M’xiam, le premier fils des Créateurs, Yohel prend toute la mesure de son statut d’élu. Il se retrouve mêlé à un combat universel et fratricide venu de la nuit des temps, puis confronté aux affres de la perte de Nabella, sa bienaimée enlevée par Shela Ortonis, la première fille des Créateurs. Aucune des empreintes de puissances qu’il possède ni aucun des artefacts qu’il porte ne peut l’aider à la retrouver. Ugnis, second fils des deux Uniques le met sur la voie : seul un être puissant dont il ignore tout saura le guider dans sa recherche ! Mais pour cela, Yohel devra affronter un Faisceau-Monde totalement inconnu où aucun de ses pouvoirs ne pourra être utilisé. Autant sa quête fut remplie de grâce et d’élévation... More > sur Héliande, autant dans ce nouveau monde, l’inhibition et la folie vont être au rendez-vous. Parviendra-t-il à retrouver Nabella ? Quelle sera l’issue de cette course initiatique où rien finalement ne semble dû au hasard ?< Less
Available in PDF Format

Ratings & Reviews

Log in to review this item
There are no reviews for the current version of this product
Refreshing...
There are no reviews for previous versions of this product
Refreshing...

Product Details

Published
September 27, 2011
Language
French
Pages
399
File Format
PDF
File Size
1.44 MB

Formats for this Ebook

PDF
Required Software Any PDF Reader, Apple Preview
Supported Devices Windows PC/PocketPC, Mac OS, Linux OS, Apple iPhone/iPod Touch... (See More)
# of Devices Unlimited
Flowing Text / Pages Pages
Printable? Yes
Report This Content to Lulu >

Moderation of Questionable Content

Thank you for your interest in helping us moderate questionable content on Lulu. If you need assistance with an order or the publishing process, please contact our support team directly.

How does this content violate the Lulu Membership Agreement?

Keywords

Listed In

More From Roger J. GARCIA