More From Jean-Claude Mornard

Contes à rebours By Jean-Claude Mornard
Hardcover: $27.31
Prints in 3-5 business days
Contes sur moi, contes sur toi, contes à manger debout, contes à dormir assis, contes là-dessus, bons contes qui font les bons amis, contes jusqu'à cent et, hop ! Je suis... More > déjà caché !< Less
Eliminez l'impossible... By Jean-Claude Mornard
Hardcover: $20.33
Prints in 3-5 business days
"Eliminez l'impossible et ce qui reste, aussi improbable que cela paraisse, est forcément la vérité !" Formule implacable d'un implacable logicien. Mais que se... More > passe-t-il quand l'impossible fait un bond prodigieux et atteint des sommets insoupçonnés de notre logicien ?< Less
Sherlock Holmes dans la coulisse By Jean-Claude Mornard
Paperback: $7.09
Prints in 3-5 business days
— Messieurs, quelqu'un essaye de m'assassiner ! Sherlock Holmes ricana. — Ridicule ! Qui voudrait assassiner un comédien tel que vous ? Un auteur mécontent ? Un... More > critique atrabilaire ? Un spectateur floué ? Un partenaire jaloux ? Dans ce dernier cas, il faudrait que vous jouissiez d’un certain succès, M. Babcock. Pour ce que j’en sais, vous êtes encore loin du compte ! — Qui voudrait m’assassiner ? Beaucoup de monde, en fait ! Le milieu du théâtre est un lit dans lequel la jalousie aime à se coucher. En tout cas, j'ai reçu cette lettre il y a deux jours. Le détective lut à voix haute les mots que je connaissais par cœur : — "Laisse tomber le rôle, sinon il t'arrivera de graves ennuis ! Peut-être même des ennuis mortels, si tu vois ce que je veux dire." Extrait des mémoires de James Oliver Babcock, comédien de la troupe du Handbury Theater.< Less
Sale temps pour Sherlock Holmes ! By Jean-Claude Mornard
Paperback: $9.58
Prints in 3-5 business days
Tremblez, criminels de tout poil ! Sherlock Holmes et ce cher vieux Watson sont à nouveau sur le pied de guerre ! Tout au long des six nouvelles présentées ici, en plus de la... More > dose syndicale de mystère, ils devront faire face à une incroyable galerie de personnages tous plus ravagés du ciboulot les uns que les autres. Et ça, c'est VRAIMENT effrayant !< Less

Top 10 This Week

see more >