More From Jean-François Faveraux

Que votre volonté By Jean-François Faveraux
Paperback: $13.89
Ships in 3-5 business days
Hooper nait avec les capacités d'un corps robotique et d'un esprit vide ayant tout à apprendre. Il doit exécuter les ordres qu'il reçoit par l'intermédiaire d'un... More > téléphone portable. Quand celui-ci tombe entre de mauvaises mains, le robot bouleverse la marche du monde et la vie des deux êtres qui lui sont chers. Personne ne lui a demandé leur bonheur mais il n'aura de cesse que de leur apporter.< Less
Le berceau de l'humanité By Jean-François Faveraux
Paperback: $11.32
Ships in 3-5 business days
La chute s’arrête par un dernier choc, rude mais qui ne détruit pas les structures de l’avion. Il reste en position horizontale. Mais ce qui semble être une chance... More > incroyable, un sauvetage inespéré, va pour les rescapés laisser la place à un cauchemar bien pire encore que leurs moments d'angoisse pendant l'accident. Par la force des contraintes, parviendront-ils à dépasser le niveau de conscience commun, à former un nouveau berceau de l'humanité?< Less
Les cinq peuples By Jean-François Faveraux
Paperback: $23.31
Ships in 3-5 business days
Cinq peuples pour un petit bout de Terre dans plus d'un milliard d'années...
Soyons sérieux By Jean-François Faveraux
Paperback: $8.16
Ships in 3-5 business days
Le travail n’est plus à la mode, normal, il coûte. Nous avons oublié que la richesse venait du travail. Jusqu’à quand ? Jusqu’à ce que le... More > château de cartes s’écroule brutalement, les états ne pouvant s’endetter plus pour pallier au manque d’activité et donc de revenus du travail de leurs populations ? Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien d’achetable de produit, privant les riches de l’intérêt de leur argent ? Jusqu’à ce que la conscience prenne le pas sur l’intérêt immédiat ? C’est tard maintenant que nos jeunes n’acceptent déjà plus l’effort qui doit précéder la récompense. Le travail doit de nouveau amener ce que rien d’autre ne peut amener, notre place dans l’humanité, l’exercice de nos talents pour le bien de tous. A quoi aura servi quelqu’un qui n’aura fait que comparer des chiffres toute sa vie ? L’entreprise doit repasser au service des hommes et non l’inverse. Cessons de nous mettre en situation de dominés, maîtrisons ce que nous avons créé, nous l’avions créé pour nous à l’origine.< Less